Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Rêves de liberté

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Rêves de liberté le Mer 1 Mai 2013 - 12:11

Uriel


6 heures...il est l'aube, une nouvelle journée commence, encore une journée similaire à toutes les autres, à toutes celles qui ont précédé.

Ce n'est donc pas sans une certaine lassitude qu'Uriel ces leva et se traîna jusqu'à la fenêtre de sa chambre, il contempla le ciel, les doux rayons du soleil formaient une bande rougeâtre à la cime des arbres de la forêt du domaine.
Revenant à ces esprits, Uriel repenssât à son emploi du temps de la journée : pour commencer, cours de tennis puis suivaient les cours de piano, les cours de français, d'histoire, d'écriture et de toutes ces choses qu'il se devait d'apprendre. La journée fut donc une longue suite de professeurs et peu de temps afin de s'évader. Ce n'est que vers 16 heures qu'il lui fut enfin permis de faire ce qui lui plaisait.

Uriel ce précipita donc dans la forêt du domaine et s'arrêtait en son centre, là où se tenait le plus grand arbre et se mit à méditer, son esprit commence à partir vers des contrées lointaines se mêlant aux vacarmes des souks du moyen-orient, gravit les montagnes les plus hautes d'aises se dirigeassent vers les chaudes soirées de Rio. Il se sentait presque libre, presque heureux. Son monde se limitait presque essentiellement au domaine depuis sa plus tendre enfance seule les livres et son esprit lui permettaient de s'évader.

2 Re: Rêves de liberté le Ven 3 Mai 2013 - 22:43

Athéna


Dieu - Admin
Dieu - Admin
Trois ans, trois ans qu'elle n'avait plus côtoyé d’apprentis chevaliers et encore plus qu'elle n'était plus allée elle même sur le terrain pour recruter celui qu'elle formerait.

Jadis elle avait été considérée comme l'un des meilleurs entraineurs, inculquant à ses disciples les valeurs et les devoirs des chevaliers d'Athéna aussi bien que les différentes façons d'aborder un combat, du moins jusqu'au drame qui l'a poussa à disparaitre. Il lui avait fallu trois longues années avant de trouver la force de revenir au sanctuaire et elle n'aurait jamais imaginé que le Grand Pope donne l'ordre qu'elle prenne en main le recrutement d'une nouvelle recrue aussi tôt. Était-ce un test, avait elle retrouvé la confiance qu'on lui accordait par le passé ? La réponse à cette question, elle ne l'avait pas et en fait elle ne la cherchait pas. La seule chose qui comptait pour était de se rendre au près du jeune homme en question pour peut-être faire de lui l'un des chevaliers d'Athéna.

La journée était bien entamée lorsque la jeune femme arriva au abords de la propriété des Delatoure. s'étant arrêtée à quelques dizaines de mètres de l'entrée la demoiselle tenta de chercher une quelconque source de cosmo-énergie mais peine perdue, elle ne décela rien.

(Bon et bien il semblerait qu'il ne se soit pas du tout éveillé pour le moment, je vais donc devoir le chercher dans cette immense propriété.)

D'un bond précédé de quelques enjambés la jeune femme se retrouva de l'autre côté du mur d'enceinte. A sa droite se trouvait la demeure des Delatoure et à sa gauche une grande forêt bordait le domaine. La grande porte vitrée s'ouvrit alors forçant la demoiselle à se dissimuler pour ne pas être découverte et attendre le bon moment pour reprendre sa recherche. La personne qui franchit le seuil était jeune et grande et malgré cette longue chevelure d'or et ses traits fins il ne faisait aucun doute quand au fait que ce fût un homme. Ce devait être lui, le fils unique de la famille, celui qui avait été désigné comme étant un élu. Cependant la jeune femme se devait d'en être totalement certaine et pour ce faire elle le suivit.
Le jeune homme s'enfonça rapidement dans la forêt, ne stoppant sa course qu'une fois arrivé au près d'un arbre qui, à n'en pas douter aux vues de sa taille, devait être le plus imposant de tous. Uriel semblait en paix en ce lieu et ce n'est qu'à ce moment que la demoiselle compris qu'il s'agissait bien de la bonne personne, au moment ou il se mit à méditer, à ce moment précis quelque chose se dégagea de lui.

(Pas de doute possible, c'est bien lui.)

La jeune femme avait attendu patiemment qu'Uriel termine sa méditation et ce n'est qu'une fois que ce dernier ré-ouvrit les yeux qu'elle se manifesta. Debout sur l'une des branches à quelques mètres au dessus du garçon sa douce voix se fit alors entendre.

"C'est vraiment un endroit magnifique."



3 Re: Rêves de liberté le Sam 4 Mai 2013 - 12:38

Uriel


Une fois sa méditation terminée, Uriel était plus que jamais calme et sereins, cependant au même instant il entendit la voix au-dessus de lui.

Bien que surpris par l'arrivée inattendue de cette femme dans l'enceinte de la propriété, Uriel n'allait pas perdre l'occasion de discuter avec quelqu'un qu'il ne connaissait pas

"N'est-ce pas ; nous sommes ici au coeur de la forêt du domaine, le seul endroit où je peux enfin fuir toutes mes obligations, c'est aussi le seul endroit ou......vous allez surement me trouver un peu dingue...mais ici j'ai l'impression de pouvoir sortir de mon corps et de pouvoir voyager alors que je ne bouge pas. Le monde est rempli d'endroits plus sublimes les uns que les autres et je suis coincé ici. Mes parents tentent de m'offrir la vie qu'ils ont rêvée pour moi mais, je refuse de suivre une voie qui n'est pas la mienne...."

Uriel s'arrêtât de parler un moment profitant avec la femme toujours sur la branche qu'il n'avait toujours pas regardé. Mais à quoi bon, il n'étais pas nécessaire de précipiter les choses, si elle avait réussi à le trouver là et que de plus, elle trouvait cet endroit magnifique alors il savait qu'il ne craignait rien.

Profitant encore un instant du calme qu'offrait cet endroit, Uriel ce leva et fis face à la nouvelle venue.

"Veuillez m'excuser, je parle seul et manque à tous mes devoirs. Je me nomme Uriel Delatoure, fils unique de la famille Delatoure propriétaire de ce domaine. Et vous êtes????"

4 Re: Rêves de liberté le Sam 4 Mai 2013 - 15:51

Athéna


Dieu - Admin
Dieu - Admin
La présence de la jeune femme perchée au dessus de lui ne sembla pas inquiéter le moins du monde Uriel, qui bien au contraire entama la discussion. Ce dernier étant le fils unique d'une riche famille française semblait avoir un avenir tout tracé, un avenir que ses parents lui destinaient mais qui ne paraissait pas lui convenir outres mesures.
Le silence revint quelques instants, laissant le temps à ces deux inconnus de profiter encore un peu du calme et de la sérénité dégagé par ce lieu. Puis Uriel se leva pour faire face à son interlocutrice, pour lui demander de se présenter après l'avoir fait lui même.

(C'est un garçon intelligent qui n'a eu de cesse que de s'instruire. Même s'il ne croit pas en leur existence j'imagine que les différents dieux ne lui sont pas inconnus. Je ne vais donc pas y aller par quatre chemins.)

La jeune femme se laissa tomber de l'arbre pour atterrir à deux ou trois mètres du garçon. Sa silhouette était fine. Elle portait un haut d'un mauve presque noir avec de fines bretelles laissant ses épaules dénudés ainsi qu'un jean bleu légèrement délavé. Son visage bordé par sa longue chevelure d'une teinte allant vers le rose était dissimulé derrière son masque majoritairement blanc.

"Je me prénomme Saëris et je suis au service de la déesse Athéna. Je suis venu à ta rencontre dans le but de te proposer quelque chose qui changera toute ton existence et ce, parce que comme quelques-uns, il y a quelque chose d'extraordinaire en toi. Comme tu l'as dit toi même à l'instant la voie qui est la tienne n'est pas celle que tes parents ont décidés et elle est bien différentes de tout ce que tu peux t'imaginer.
Le choix n'appartient qu'à toi. Tu peux te décider à suivre ton avenir de brillant successeur emportant le nom des Delatoure plus loin encore que tes prédécesseurs, ou tu me laisse t'expliquer ce qui peux t'attendre."


Saêris savait que nombreux étaient ceux qui prendraient ce discours comme sortant de la bouche d'une folle mais elle était convaincu qu'Uriel ferait le bon choix, preuve en était qu'elle seule était là, aucun autre camps n'avait envoyé de recruteur. Uriel n'était pas destiné à devenir un chevalier, il était destiner à devenir un chevalier d'Athéna.

Spoiler:



Dernière édition par Athéna le Mar 7 Mai 2013 - 0:30, édité 1 fois



5 Re: Rêves de liberté le Sam 4 Mai 2013 - 16:42

Uriel


Alors qu'il pensait pouvoir voir à quoi ressemblait cette mystérieuse femme, Uriel fut étonné de voir que son visage était caché par un masque ne laissant rien paraître de la moindre de ses expressions.

Lorsqu'elle se mit à lui raconter qu'il existai un autre avenir que celui tracé depuis le début, Uriel ne put que l'écouté tant cette perspective était pour une fois dans sa vie, différente de ce que l'on avait prévu pour lui.

Cependant, elle se mit à lui parlé d'Athéna.... pourquoi lui parler d'une déesse Grecque? La curiosité d'Uriel fut piquée au vif.

"Veuillez me pardonnez charmante Saëris mais..... vous conviendrez que ce que vous venez de dire est quelque peut étrange si l'on n'y est pas préparé cependant..... je ne décèle en vous aucun mensonge ni folie. Veuillez excuser mon langage je sais que ce ne sont là guère des manières de parler à une dame, mais je dois avouer que je ne m'attendais pas à cela aujourd'hui."

Uriel retourna s'asseoir entre les racine du grand arbre comme il le faisait à chaque fois qu'il devait réfléchir et ferma les yeux. Quelques minutes passèrent.

"Imaginons que je sois prêt à vous croire, si ce que vous dites est vrai alors pourquoi venir ici et de plus pourquoi s'intéresser à moi?..... Cela n'est certainement pas pour l'argent nous sommes d'accord mais j'avoue me perdre quant à votre intérêt."

N'ayant pas d'autre choix s'il voulait savoir savoir la suite, Uriel rouvrit les yeux et fixa son interlocutrice le plus sérieusement du monde.

"Dites moi tout ce que vous avez à me dire...."

6 Re: Rêves de liberté le Lun 6 Mai 2013 - 17:32

Athéna


Dieu - Admin
Dieu - Admin

Saëris se tenait debout devant Uriel qui venait de s'assoir de nouveau contre son arbre. Elle, n'avait pas bougé d'un centimètre, baissant simplement légèrement la tête afin de garder son regard sur le jeune homme pour répondre à sa question.

"Je ne suis en effet pas là pour l'argent, j'ai été envoyée ici dans l'unique but de te rencontrer toi et personne d'autre et si je te parle de la déesse Athéna c'est parce qu'elle n'est pas juste un mot couché sur du papier, mais parce qu'elle existe bel-et-bien, comme du nombreuses autres divinités. Laisse moi te dire ce que tu dois savoir pour le moment."

La jeune femme la tête, cherchant le ciel entre la cime des arbres.

"Je ne vais pas y aller par quatre chemin, ce que je vais te dire n'est rien d'autre que la vérité, à toi de voir si tu l'accepte comme telle."

Saëris replongea ses yeux dissimulé derrière son masque dans ceux d'Uriel puis reprit.

"Certaines divinités sont sur le point de se réveiller et nombre d'entre elles n'ont pas l'amour qu'a Athéna pour l'humanité et pour cette planète, ainsi de nombreuses batailles se profile à l'horizon et ces batailles seront menées par des guerriers aux pouvoirs formidables. Des guerriers comme moi... comme toi, car toi aussi tu possède un puissant pouvoir en toi, un pouvoir qui ne demande qu'à s'éveiller.
Ainsi, dans l'espoir de stopper les rêves de domination, de destruction et pour que nul ne souffre nous recherchons les élus, ceux qui combattrons pour protéger Athéna, pour protéger cette Terre, chaque homme femme et enfant y vivant.

La vie que je te propose, celle qui t'est destinée, est à l'opposé en tout point de celle que tes parents t'offre. Tu ne vivra que pour protéger ceux que tu aime, protéger tes compagnons, protéger Athéna. Il n'y aura ni gloire ni argent à la clé et il te faudra quitter famille et amis."


Il y avait encore de nombreuses choses qu'Uriel devrait savoir s'il choisissait de vivre cette vie de chevalier, mais pour le moment il n'avait besoin d'en savoir plus. Le reste viendrait bien assez vite.



Dernière édition par Athéna le Mar 7 Mai 2013 - 0:34, édité 1 fois



7 Re: Rêves de liberté le Lun 6 Mai 2013 - 18:38

Uriel


Uriel avait bien observé et surtout bien écouté ce que lui racontât Saëris. pour beaucoup ce discours aurait été celui d'un fou ou alors d'un membre d'une secte mais rien n'indiquait qu'elle fut l'un ou l'autre ; de plus, depuis qu'ils discutaient, Uriel sentait qu'elle croyait sincèrement ce qu'elle lui racontait et donc pourquoi pas......

"Si les dieux viennent à ce réveiller et si Athéna est l'un d'eux cela signifie qu'il doit surement y avoir plusieurs d'entre eux dont au moins son opposé Hadès le dieux de la mort......
Arrêtez-moi si je me trompe ; mais si celui-ci vient à ce réveiller comme Athéna et que personne ne l'empêche de s'étendre alors le monde ne connaîtra que souffrance, tout ce qui fait que ce monde soit un endroit magnifique aura alors disparus.
Avons nous réellement le droit de laisser une telle chose se produire?..... J'ai toujours rêvé que des personnes puissent faire de ce monde un paradis alors si je peux au moins aider que l'inverse ne ce produise pas....."


Uriel savait que sa prochaine décision allait décider de son avenir, il pouvait soit continuer sa vie telle qu'elle étais soit choisir l'inconnu. Mais une voie au fond de lui-même lui hurlait de partir, d'accepter ce qu'on lui proposait.

Uriel se levât et fit une révérence à Saëris.

"Dame Saëris, mon choix va peut-être paraitre fou pour les autres mais, je pense que ma vie ne n'apporteras rien si je reste tel un oiseau en cage. Il en vas donc que j'accepte de vous suivre, montrez moi ce qui m'attend au-delà de ces murs. En attendant je dois me préparer et trouver ce que je vais dire à mes parents afin de pouvoir partir. Me feriez vous l'honneur d'accepter mon hospitalité?"

8 Re: Rêves de liberté le Mar 7 Mai 2013 - 17:49

Athéna


Dieu - Admin
Dieu - Admin

Uriel avait finalement décidé d'emprunter le chemin de sa destiné, argumentant comme quoi il ne pouvait pas laisser la souffrance envahir ce monde.

"En effet, nous ne pouvons laisser ce monde aux mains de dieux comme Hadès, mais il n'est pas le seul à être sur le point de s'éveiller et chacun d'entre eux recrute également leurs combattants afin d'assouvir leurs idéaux."

Saëris plongea alors sa main dans sa poche pour en retirer quelque chose avant de continuer.

"Tu as fait ton choix jeune élu, une nouvelle vie se profile devant toi à présent. Tu apprendra bientôt à utiliser cette puissance enfouie en toi dont je te parlais plus tôt et ceci ne se passera qu'à grand coup d'entrainement, de sueur et de souffrance. Cela sera certainement l'une des choses les plus difficiles que tu auras eu à connaitre jusque là mais je ne doute pas de ton potentiel."

Saëris lança alors l'objet qu'elle venait de sortir de sa poche vers Uriel afin que ce dernier s'en saisisse.

Spoiler:

"Attrape! La première étape pour devenir l'un des chevalier d'Athéna sera de te rendre en Grèce, à Athènes et d'y trouver le sanctuaire. C'est de cet endroit que la déesse Athéna veille et protège ce monde. Tu te douteras que le sanctuaire et un lieu caché aux yeux de tous et seuls ceux initiés au cosmos peuvent le trouver. Ai foi en toi même, fais jaillir cette première étincelle et le chemin s'ouvrira pour toi. Ce ne sera pas facile, mais le fait que je sois là aujourd'hui prouve que tu en sera capable le moment venu.
Lorsque tu y sera, présente la pièce au premier garde que tu rencontrera et dis simplement que tu viens de la part de Saëris, chevalier de la voile."


La jeune femme fit quelques pas sur sa gauche puis regarda de nouveau vers Uriel.

"Prend le temps de dire au revoir à tes parents, si tu as des amis ou n'importe qui que tu voudrais revoir une dernière fois c'est le moment, après ce sera trop tard. Je te souhaite bonne chance jeune élu, qu'Athéna veille sur toi."

D'un bond Saëris disparut dans les arbres, laissant Uriel seul avec ses pensés et cette nouvelle vie qui l'attendait.

Hrp a écrit:Tu vas devoir décrire ton départ et ton voyage jusqu'au portes du sanctuaire en t'arrêtant avant d'y être, cette partie se faisant autre part. Tu peux faire ça en un message, deux ou trois cela importe peux du moment qu'il y a de la consistance et une certaine longueur (tu ne quitte pas juste le domaine après tout). Je te souhaite bonne chance pour la suite.



9 Re: Rêves de liberté le Mer 8 Mai 2013 - 11:57

Uriel


Uriel restât planté là un moment, se demandant si ce qu'il venait de vivre était un rêve... certes non car il tenait toujours dans sa main la pièce que lui avait donné Saëris.

Maintenant sa vie allait enfin prendre un sens, oui "sa" vie et non celle qu'on avait façonnée pour lui.

La première chose à faire était de se préparer à partir en Grèce et évidemment de trouver ce qu'il allait bien pouvoir dire à ses parents. Le soir venus durant le dîné familial il prit son courage à deux mains.

"Je profite de ce moment de calme afin de vous demander une chose qui me tient à coeur...... voilà j'ai bien réfléchit et... j'ai décidé de partir..."

Uriel attendit que son père finisse de s'étouffer avec l'eau qu'il était en train de boire avant de continuer.

"Je sais que ce choix peut vous paraitre des plus étranges mais cela fait longtemps que j'y ai réfléchi.... je comprendrais que vous soyez contre mais, cela ne changera rien. Je suis décidé de quitter cette vie bien que des plus luxueuse et je vous remercie de l'éducation que vous m'avez donnée cependant je ne veux pas suivre une route déjà tracée par les autres."

Alors qu'il s'attendait à subir les vifs reproches de ces parents un silence pesant ce fit dans la salle.

"Et bien mon fils je ne sais quoi dire, je suis à la fois étonner de savoir que ce que nous avions prévus pour toi ne te convient guère mais, je dois dire que je suis également fière de savoir que tu te décide enfin à prendre ta vie en main... Et, que compte tu faire?"

Uriel savait que s'il leur racontait son véritable but ils n'allaient certainement pas le laisser partir, il dut alors improviser.

"Et bien.... j'ai décidé de partir visiter les coins les plus reculés du monde afin de voir si je peux apporter mon aide et le savoir que vous m'avez transmit aux peuples oubliés."

"Fort bien mais... comment pourrons nous te joindre?"

"Et bien je suis désolé mais, là où je vais, je ne pourrais vous joindre. Mais je promets de revenir.... un jour......peut être"

La discussion ce continua encore quelque temps, tout le monde sait qu'il est difficile de convaincre des parents que le temps est venu pour leur enfant de partir et surtout de partir pour toujours. C'est donc avec une certaine tristesse après la fin du repas qu'Uriel alla préparer ses affaires. Il savait cependant que partir pour un pays inconnu était difficile mais, il n'avait pas besoin de prendre beaucoup de choses s'il prenait l'argent nécessaire à sa survie.

10 Re: Rêves de liberté le Mer 8 Mai 2013 - 12:11

Uriel


Après une nuit des plus agitée, Uriel fit un dernier adieux à ses parents, à son domaine et sa forêt qui lui avait donnée tant sérénité. Première étape, prendre le train jusqu'à l'aéroport. Cela peut paraître banal pour beaucoup mais, pour Uriel c'était le début d'une aventure, car, sortir du domaine étais rare mais, cette fois-ci c'était un aller simple.

Une fois arrivé à l'aéroport, la seconde épreuve fut de trouver où prendre son billet pour Athènes. Il alla donc demander son chemin à un vigile.

"Excusez-moi, pourriez-vous m'indiquer où je peux acheter un billet pour Athènes s'il vous plait ?"

"Bien sûr petit, tu continus tout droit et les guichets seront sur ta droite."

"Merci bonne journée à vous."

Une fois son billet en main, un second problème apparut, Uriel s'était perdu dans les terminaux d'embarquement.

("Et bien, si je me perds déjà ici comment pourrais-je retrouver le sanctuaire?")

Il retourna donc voir un vigile.

"Excusez-moi savez-vous où se trouve la zone d'embarquement pour Athènes?"

"Troisième sur la gauche mais, dépêche toi il est sur le point de partir!"

Uriel parti donc en courant à peine le vigile eut il terminé, il réussit heureusement à embarquer sans trop de problèmes. Ce n'est qu'une fois dans l'avion qu'il put se calmer un peu.

("Bon l'avion direction Athènes c'est fait maintenant je dois trouver le sanctuaire...")

Heureusement que l'avion qu'avait prit Uriel était un vol du matin, il arrivât donc en début d'après midi et cela lui laisserait peut-être le temps de trouver le sanctuaire.

Malheureusement son idée partie en fumée dès qu'il eut posé le pied en Grèce, vouloir trouver le sanctuaire était une chose, le trouver en était une autre. Uriel fit donc ce que ferait tout touriste perdu dans une ville inconnue, trouver une carte et demander son chemin. La première chose fut assez facile mais, la seconde donnât à Uriel un sentiment de solitude extrême.

Après avoir passé une nuit à l'hôtel, il reprit ses recherches de plus belles. Le résultat n'en fut pas moins un échec. C'est donc avec une certaine dose de désarroi qu'Uriel s'arrêtât pour manger. Il profitât de ce moment pour réfléchir aux paroles de Saëris. Comment trouver un endroit caché aux yeux de tous...?

Plus sa réflexion continuait, plus Uriel ce coupait peu à peu du monde. Comme dans la forêt du domaine, ce ne sont donc pas ses sens qui allaient le guider mais, ce qu'il ressentait.

Puis une sensation ce fit, certes très lointaine mais, il la ressentait. Il se mit à suivre sa direction, ne faisant même plus attention aux personnes sur son passage, ce qu'il ressentait devenait de plus en plus fort à mesure qu'il suivait le bon chemin. Le temps passa donc sans qu'il ne s'en aperçoive et ce n'est qu'en fin d'après midi qu'il savait qu'il était arrivé. Il ouvrit enfin les yeux et put voir enfin le village marquant l'entrée du sanctuaire.

11 Re: Rêves de liberté Aujourd'hui à 14:22

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum